Investir pour ne pas que cela vous coûte la peau des fesses !

  • Publié le
  • Par Billie Tremblay
  • 0
Investir pour ne pas que cela vous coûte la peau des fesses !

Un bon cuissard, qu’est-ce que ça peut améliorer ?
Le confort d’abord et avant tout. Personne ne devrait souffrir à vélo...

Important… des cuissards ?

Par un beau matin ensoleillé, vous décidez d’aller faire du vélo avec votre nouvelle monture. Habillé de vos plus beaux shorts de sport ou de vos legging les plus confortables, de votre t-shirt le plus cool et de votre plus beau haut d’entraînement. Une petite collation dans le pack-sac et vous êtes prêts.  Après 10 km, un inconfort apparait, une douleur au bas du corps… comme dirait certains J. Ayoye, mes fesses !…et vous n’êtes pas encore rendu à mi-chemin ! Et bien oui malheureusement…trop de personnes ne considèrent pas l’importance de cette pièce de vêtement, tant qu’ils n’ont pas vécu la différence.

Un bon cuissard, qu’est-ce que ça peut améliorer ?

Le confort d’abord et avant tout. Personne ne devrait souffrir à vélo ! Le cuissard de vélo protège vos régions les plus sensibles de la douleur que peut causer une position assise prolongée sur votre vélo. Le rembourrage d'un cuissard peut être fin ou épais. Les coussinets les plus épais absorbent aussi les chocs. Une protection supplémentaire pour les routes du Québec ou les sentiers de montagne …qui se ressemble parfois !

La réduction des frottements au niveau de l’entre-jambe grâce à des coussinets et au retrait des coutures. La conception réduit l'action de frottement de l'intérieur de vos cuisses contre la selle par la surface lisse du cuissard et une peau de chamois généreusement rembourrée. Les cuissards avec des coussinets ayant une ligne ou une compression au centre sont conçus pour l'anatomie masculine, tandis que les peaux de chamois pour femme ont un insert positionné différemment.

 

La densité d’une peau de chamois nécessaire dépend principalement du temps que vous passez sur votre vélo lors de vos sorties. Plus vous roulez régulièrement et parcourez de longues distances sur votre vélo et plus vous aurez besoin de monter en gamme et vous orienter vers un cuissard avec un insert plus épais et donc plus confortable. 

Des matériaux techniques qui respirent, à la fois robustes et confortables.

La plupart des cuissards de vélo sont fabriqués à partir d'un tissus extensible, appelé lycra. L’avantage du lycra est sa grande liberté de mouvement et le soutien musculaire qu’il offre. Les mélanges Nylon/Lycra sont robustes et résistants à l'abrasion. Les mélanges Polyester/Lycra sont par contre parfaits pour rouler en toutes saisons. La compression aide à améliorer la circulation sanguine vers les muscles, ce qui aide à réduire la fatigue en maintenant une circulation sanguine optimale vers les jambes.

Les vêtements réguliers on des coutures piquées tandis que sur un cuissard, les coutures sont à plat et positionnées à des endroits précis pour éviter les frottements.  Des modèles offrent même des coutures collées. N’oubliez pas chaleur et humidité. Principaux ennemis du confort. Les compagnies se motivent pour trouver des tissus toujours plus respirant, antibactériens et qui sèchent rapidement.

 

Différents modèles 

Le liner ou boxer (cuissard adapté au vélo de montagne). Pour le vélo de montagne, on porte un liner pour ne pas avoir de douleur face au terrain changeant et accidenté. Fabriqué avec un tissu mince pour être bien aéré et spécialement conçu pour être inséré en dessous des shorts de vélo ou de sport. Le liner peut être vendu seul ou déjà proposé dans les shorts.

 

Cuissards de route et x-country

Un cuissard de vélo de route va avoir un chamoix plus épais comparativement au liner parce qu’on est habituellement installé pour de plus longues randonnées.  Des cuissards de qualité possèdent du matériel antidérapant sur les cuisses pour ne pas qu'il y ait de mouvement des tissus lorsque vous pédalez.  Plus on investit en qualité, meilleure sera la résistance du chamois, le confort sur des longues randonnées, le contrôle de température… et j’en passe !

 

 

Le cuissard avec bretelle est appelé bib. L'avantage est que le cuissard tient mieux et n’offre aucun serrement élastique à la taille.  Le principal désavantage, c'est moins pratique pour les petits besoins naturels, homme ou femme…mais on se trouve des techniques.  

Et que dire des sous-vêtements…et bien c’est non !

Le coton a pour caractéristique de conserver l’humidité.  Avec deux couches de tissu, cela augmente la friction et cause des désagréments et irritations…de quoi vous priver de votre sport préféré. Le liner, autant que le cuissard et le bib doivent être portés sans sous-vêtements. Gardez cela pour votre look après-vélo !

Il n’y a pas de vérité universelle concernant les cuissards. Un modèle peut être parfaitement adapté à vous tandis que votre ami cycliste, lui, le trouvera moins confortable. Nous avons tous des morphologies différentes, c’est pour cela que les marques proposent des produits différents. Il existe de très nombreux cuissards pour le vélo sur le marché. Semblables en apparence, il y a de grandes différences d’un modèle de cuissard à un autre.

Rappelez-vous que le plaisir du vélo passe par le confort avant tout. En prenant de bons conseils, le type de cuissard bon pour vous… deviendra vite un atout.

P.S. de Billie 
Pour les plus longues expéditions, le chamoix Butt’r pourrait vraiment vous sauver...
...la peau des fesses.  Just saying...:)

 

Magasiner les cuissards courts 
Magasiner les cuissards longs
Magasiner les shorts de vélo de montagne

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée