Choix de casque : quelques détails à garder en tête !

  • Publié le
  • Par Jacob Laplante, conseiller aux ventes
  • 0
Choix de casque : quelques détails à garder en tête !

La durée de vie d'un caque homologué est en moyenne 5 ans, en fonction de son utilisation. Pour bien choisir son casque, il faut bien s'informer.

À titre de conseiller, je remarque trop souvent que le choix des protections est la partie d’équipement que les clients délaissent un peu une fois la monture choisie. Pourtant avoir toute sa tête en vélo… c’est important !

La durée de vie d’un casque homologué est de 3 à 5 ans, en fonction de son utilisation. Pour bien choisir son casque, il faut garder la tête froide et s’informer des différences et les particularités entre ceux faits pour la route et d’autres pour la montagne.

 Les casques pour le vélo de route possèdent des spécificités adaptées à cette discipline.

Premièrement, ils sont très aérés. On peut facilement observer les multiples trappes qui procurent une ventilation accrue lors de longues sorties au soleil. Deuxièmement, ces casques sont très légers. Fait plus petits, ils descendent moins bas derrière la tête et sur les côtés. On réduit ainsi la quantité de matériaux utilisés,  produisant un casque confortable que l’on ne sentira plus après quelque temps.  Légèreté, confort et aération pour cette catégorie sont à retenir, au même titre qu’un budget adapté à la fréquence de vos sorties.  

Les casques de vélo de montagne sont de plus en plus adaptés à l’évolution de ce sport.

Ces casques sont d’abord plus robustes et descendent plus bas derrière la tête. Ils offrent également une protection accrue sur les côtés contre les impacts et des spécificités pour les intempéries.  Notamment, la palette est présente pour bloquer et protéger des rayons du soleil, de la pluie ou de la boue lors de descentes ou de montées techniques. Pour la préférence personnelle, palette ou pas ne change en rien votre sécurité. 

Ces casques peuvent aussi avoir une protection de mâchoire intégrée ou amovible (full face) pour une protection supplémentaire des dents, du menton et du nez.

Route ou montagne : les principes d’ajustements restent les mêmes

Commencez par le système d’ajustement situé à l’arrière. La molette de réglage permet d’adapter le casque à votre tour de tête. Augmentez au maximum le diamètre de ce premier système d’attache. Mettez ensuite le casque sur votre tête. Réajustez le système jusqu’à ce que le casque ne bouge plus. Il doit pouvoir rester en place même si vous hochez la tête. Serrez ce dispositif sans que vous ne ressentiez aucun point de pression.

Il est important de bien positionner les sangles de nylon sur contour des oreilles et en dessous de la gorge.  Il faut régler leur longueur afin qu’elles puissent former un « Y » de chaque côté de vos oreilles. Après avoir trouvé la bonne longueur, vous pouvez boucler le système de fermeture. Au niveau de la mentonnière, serrez raisonnablement. Si vous pouvez glisser 2 doigts entre la sangle et le menton, c’est que le réglage est bon. Lors d’un impact l’attache de nylon gardera le casque bien en place, sans chercher à exercer une pression sur la gorge.

La nouvelle technologie MIPS, apparue il y a quelques années.

Cette technologie MIPS (Multi-directional Protection System) est maintenant dans presque tous les casques, que ce soit en montagne ou en route.  Concrètement, elle agit comme le liquide céphalorachidien autour du cerveau. Cet élément de prévention permet un léger mouvement de la tête indépendamment du casque. Lors d’impact, le MIPS réparti une partie de la force sur une plus grande surface ce qui aura comme effet de réduire le choc. Le MIPS n’empêche pas les commotions cérébrales, mais contribue à en réduire la gravité.

P.S. de Jacob…

Ah oui ! Chers parents, arrêtez d’attacher la sangle du cou trop serrée et assurez-vous que le casque est plutôt bien placé sur le front.  Porter un casque mal ajusté revient à ne pas en porter !

 

Magasiner les casques de vélo de montagne
Magasiner les casques de vélo de route

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée